Sexi être recits de sexe

sexi être recits de sexe

Et pourtant elles sont tout aussi inoubliables car elles ont transformé les femmes qui le sont vécues Avec un homme de 20 ans mon aîné Je l'ai rencontré à l'anniversaire d'une copine, c'était son boss. Il était très sexy, le genre homme mûr avec les tempes grisonnantes à la Clooney.

Quand il m'a proposé de me raccompagner, je me suis sentie flattée, j'ai accepté, et une fois en bas de mon immeuble je l'ai invité à monter. Evidemment, on a couché ensemble, et là, j'ai découvert ce que c'était que faire l'amour. Un homme avec de l'expérience, qui connaît les femmes, sait les caresser, ça change tout. Rien à voir avec mes amants précédents, toujours trop pressés, trop brusques, maladroits. Depuis ce jour, je suis beaucoup plus exigente au lit! Alice, 32 ans, architecte Avec une fille Le jour où j'ai couché avec une fille!

Brune, un corps de déesse, de l'humour Cependant, la vodka aidant, je l'ai laissée faire et je me suis finalement réveillée le lendemain matin dans son lit, heureuse et sereine. Marina, 23 ans, étudiante en lettres modernes Trop frivole Comme chaque année, j'assiste à un festival de musique avec des amis. Ambiance festive, tout le monde parle avec tout le monde, on se fait des copains: Assez rapidement , je flirte avec un gars que je viens de rencontrer.

Le lendemain, je me réveille dans sa tente, et là, l'angoisse: Depuis, je suis moins frivole et je ne couche plus avec le premier venu, les lendemains peuvent être difficiles! Chloé, 33 ans, chargée de communication. Au bureau, j'ai rencontré un homme super sexy.

Et cette fois, j'y ai pris énormément de plaisir! Un vrai déclic, car depuis, ça ne me dégoûte plus. Emilia, 29 ans, journaliste L'échappée belle Après une grossesse sans rapport sexuel, entre mon mari et moi, c'était le calme plat. Avec un nourrisson qui ne faisait pas ses nuits, notre vie sexuelle était réduite à néant. Il faut dire que je n'avais pas vraiment la tête à ça. Parce qu'il n'en pouvait plus, mon mari a décidé de me faire une surprise: Tous seuls, tous les deux, pas de bébé à changer, pas de biberon à préparer, rien à faire.

On a vécu un véritable festival du sexe! On n'a pas quitté la chambre du week-end tant pis pour Florence, on y retournera.

Et moi, j'ai retrouvé ma libido endormie depuis trop longtemps. Christine, 34 ans, comptable. Petit jeu sexuel J'étais mariée depuis 6 ans, et à l'époque, le sexe relevait plus du devoir conjugal que de l'étreinte passionnée.

J'ai accepté, et ce fut un véritable feu d'artifices sensuel. Tous mes autres sens étaient en éveil. Mon corps réagissait à la moindre caresse inattendue, du coup mon plaisir était décuplé.

Ma vie de famille a pris le dessus sur ma vie de femme. Nos conversations étaient purement amicales au départ, puis elles sont naturellement devenues plus intimes. Je pouvais tout lui raconter. Après quelques semaines d'échanges, nous avons décidé de nous rencontrer. Finalement, cela a été tout le contraire. Avec lui, je n'avais aucun complexe, je pouvais lui faire part de tous mes désirs, rien ne le choquait.

Nicole, 40 ans, assistante sociale. Tromperie révélatrice Je sortais avec mon copain depuis 9 mois quand il m'a présenté Paul, son meilleur ami. Nous sommes devenus rapidement très proches, à tel point que nous nous voyions parfois tous les deux, sans Jérôme. Après une soirée passée à discuter, à rire, on a dérapé. On a couché ensemble, et j'ai adoré. Ce fut une nuit forte et intense, on a fait l'amour 3 fois.

J'ai compris que mon mec ne me rendait pas heureuse, je l'ai quitté le lendemain. Aujourd'hui, je vis avec Paul, et je suis toujours aussi amoureuse. Charlotte, 24 ans, serveuse Amoureuse Mon déclic sexuel? Le jour où j'ai fait l'amour avec un mec dont j'étais vraiment amoureuse.

Le sexe avec des sentiments, c'est encore meilleur! Sabrina, 26 ans, libraire Rencontre sans lendemain Célibataire, alors que j'étais en pleine phase "chuis-trop-moche-personne-ne-veut-de-moi", j'ai couché avec un mec rencontré en boîte. C'était pas une flèche, c'est vrai, mais il était mannequin et super bien foutu. J'ai pris mon pied, sans conséquence. Cette nuit a reboosté ma confiance en moi et ma bonne humeur pour les 6 mois suivants!

Gaëlle, 33 ans, médecin Avec deux hommes Pour moi, les expériences sexuelles à plus de deux étaient réservées aux films pornos A l'époque, j'étais célibataire. Un de mes ex avec qui j'étais restée amie m'invite à boire un verre et me présente à un de ses copains, plutôt beau gosse.

Nous passons la soirée tous les 3, et comme on s'entend bien, je leur propose de finir la soirée à la maison. J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir.

Et il ne passait presque pas de voiture en ce milieu d'après-midi. Heureusement, une voiture arrive et s'arrête. Pierre est dehors et fait signe. Moi, j'étais restée assise dans la voiture jambes croisées et l'esprit préoccupé par la panne je ne m'étais pas rendu compte que ma jupe fendue était entrouverte et dévoilait mes cuisses gainées de soie.

L'automobiliste a l'air d'un garçon sympa. Pierre lui explique vaguement la panne et lui qu'il s'appelle Charles et qu'il est justement garagiste, ce qui pour nous est une chance inespérée. Le garagiste entre alors dans la voiture pour déverrouiller le capot et me voit alors. Il me dit bonjour et je sens à sa voix qu'il est légèrement troublé et je me rends compte alors du spectacle que je lui donne, mes jambes étant dénudées presque jusqu'à la taille à cause de ma jupe fendue.

Il essaie alors de garder la tête froide et tire la languette du capot. En ressortant, son dernier regard sur mes jambes me trouble. Je les décroise alors comme pour me soulager d'une crampe et je lui adresse un sourire car je dois reconnaître que son attitude ne m'avait pas laissée indifférente.

Il faut vous dire que ce jour là, comme nous sortions pour fêter l'anniversaire de Pierre, pour lui faire plaisir, je m'étais habillée assez sexy.

Je portais un pull blanc sur une jupe fendue noire, avec caraco et string en soie bleu et bas autofixants noirs. C'était la première fois que je portais un string et ça m'excitait d'avoir les fesses nues et de me sentir ainsi offerte.

Déjà au restaurant, j'étais un peu émue de sentir le regard des hommes se porter sur moi quand ma jupe fendue s'écartait un peu plus que la normale. Et le regard brillant de Pierre n'avait fait qu'accentuer ce plaisir trouble. Mon mari sur les talons, le garagiste est allé examiner le moteur: Impossible de rouler, il faut dépanner, et c'est dimanche.

Il propose à Pierre de nous accompagner dans l'auberge du coin en attendant qu'il remorque notre voiture jusqu'à son garage. Demain, lundi, il pourra aller chercher la pièce et réparer la voiture.

Bien que navrés, nous obtempérons et grimpons dans sa voiture. Pierre me laisse monter devant. Sous le prétexte de la galanterie, le garagiste tient la portière pendant que je m'installe: Il s'installe à côté de moi. Je tire pudiquement ma jupe Elle est tellement courte. Sa voiture est un coupé. Pierre est recroquevillé derrière. En engageant la 1ere, sa main frôle ma cuisse. J'en ai la tremblote. Encouragé par ma passivité il laisse sa main. Il dit qu'il y a une 12aine de km jusqu'à l'auberge Le frôlement de sa main le long de ma cuisse m'a donné un frisson.

Je sens alors son regard se porter sur la fente entrouverte de ma minijupe, qui lui dévoile le haut de mes cuisses et la lisière de mes bas. Cela me trouble, mes seins se gonflent et mes petites pointes se dressent au travers de mon caraco et de mon pull.

Je me retourne vers Pierre et lit dans ses yeux si ce n'est un assentiment mais au moins un accord tacite. Remarquant sa main restée sur le levier de vitesse, je décide de croiser mes jambes, très haut et de m'asseoir de côté, tournée vers lui comme si je voulais converser avec mon mari assis à l'arrière. Petit à petit et quelques virages plus loin, ma cuisse gainée de nylon se colle à sa main puis se frotte à elle au gré de la route qui défile.

Pierre et moi nous devinons qu'il voudrait participer un peu plus mais que la route devenant sinueuse, il ne peut plus maintenant lâcher le volant. Pierre se penche vers moi et me dit doucement: Il me mordille le lobe de l'oreille sachant l'effet que cela me fait toujours. Je m'assoie au fond du siège, doucement, je décroise et écarte mes jambes puis ferme les yeux. Pierre me soulève délicatement mon pull et mes seins dressés apparaissent sous le caraco en soie.

Sa main les caresse, je gémis. Imperceptiblement ma main posée sur une cuisse remonte vers mon ventre en retroussant ma minijupe.

Pierre relève mon caraco, ma poitrine est excitée à l'extrême. Il fait rouler mes pointes entre ces doigts, c'est bon! J'ai du mal à me contrôler, ma main se pose sur mon string et je me caresse alors langoureusement au travers de la soie.

Le regard de Charles a du mal à se détacher du spectacle qu'on lui donne et à rester vers la route. Mais nous arrivons à l'auberge, 12 Km c'est court pour aller un peu plus loin. Mais je sens bien que ce n'est que partie remise. Je dois reconnaître que la bosse qui s'est formée sous son pantalon ne m'a pas laissée indifférente. Le restaurant est normalement fermé à cette heure-ci, mais le patron, vu qu'il connaît Charles, a accepté de nous servir un verre dans la salle pendant que nous allions décider de ce qu'on allait faire pour régler notre problème.

Charles est alors parti aux toilettes. Il nous avouera plus tard que c'était uniquement pour remettre un peu de décence dans sa tenue et se passer de l'eau sur le visage pour se "dessaouler" de moi. Le pauvre, il faisait un effort monstrueux pour penser à autre chose, à des accidents, des voitures en flammes, des tremblements de terre pour arrêter de bander en pensant à moi. De retour dans la salle du restaurant, il me voit parlant à Pierre. Pierre lui fait signe: Sous la table je glisse alors mon pied contre le sien, - Bon, eh bien il faudrait que j'aille dépanner votre auto si vous ne voulez pas qu'on vous la vole, propose-t-il en laissant glisser sa jambe entre les miennes.

La conversation traîne sur l'aspect inattendu de cette panne et la chance qui l'a mis sur notre chemin. Charles, encouragé par mon attitude, a maintenant un regard pétillant qui me fait toujours fondre dans ces moments là. Même Pierre y est sensible en ce sens qu'il lui tend subitement la main pour sceller l'amitié du hasard, celle qui naît spontanément dans des cadres et des lieux inédits. Je sens alors une complicité dans leurs regards, presque équivoque mais bien virile.

Pendant ce temps, j'ai approché ma chaise de la table et sa jambe s'aventure plus loin encore entre mes cuisses jusqu'à toucher mon string qui s'humidifie peu à peu. L'atmosphère devenait de plus en plus électrique. Conscient que cette situation ne pouvait perdurer ainsi, Charles dit: Vous êtes des personnes attachantes, au-delà de ce que l'on peut connaître.

Mais franchement, j'ai peur de moi. Cécile est une femme très Je ne veux pas tomber dans l'incontrôlable et vous faire du mal, ou même tenter d'aller plus loin de ce qui semble être un jeu. Je crois qu'il faut que je m'arrache à vous car sincèrement je ne tiens plus et je souffre Me comprenez-vous tous les 2? A ce moment, Pierre conscient de son désarroi, lui sourit et me demande de me lever et de m'approcher. Il se lève également et en me prenant par la main il m'approche de Charles.

Je comprends qu'après m'avoir offerte à son regard il veut maintenant m'offrir à Il me fait alors poser un pied sur sa chaise. Ma minijupe fendue se retrousse, s'entrouvre et lui dévoile à nouveau mes jambes, mes cuisses, le haut de mes bas puis mon string humide de la caresse qu'il m'a procurée sous la table. Pierre debout derrière moi, soulève mon pull et à nouveau mes seins dressés apparaissent sous le caraco en soie comme tout à l'heure dans la voiture. Mais là, encouragé par le sourire de Pierre, Charles tend enfin la main vers moi.

Humm oui il me caresse au travers du caraco, mes seins se tendent à me faire mal, mal de l'attente, mal du désir qui monte en moi. Oh oui, je veux qu'il me caresse, que ses mains m'explorent qu'il me fouille. Il me contemple un court instant. Mis en confiance, sa paume se pose sur mon mamelon, si dur que c'est un encouragement pour son autre paume qui se pose sur ma cuisse.

Sa main tourne sur l'axe de mon sein, le frôlant, avec quelques légères pressions, je gémis alors doucement. Je ferme les yeux quelques secondes, sa main gauche se pose sur ma cuisse. Mes hanches bougent d'elle-même comme à la recherche du plaisir. Sa main glisse doucement sur mes fesses, par en dessous, et se dirige vers mon string humide qui appelle l'avant garde de ses doigts Charles s'approche pour affiner sa caresse lorsque son copain du restaurant surgit avec un plateau à la main.

Tout en me dévorant des yeux, Il ne perd pas son sang froid et déclare à la cantonade: Ils pourront se reposer agréablement et passer la nuit avant de reprendre leur voiture. L'auberge est à 2 km d'ici. Vous serez bien, c'est très confortable et je vous ai recommandés". Pierre me prend par le cou et nous le suivons. Bien sûr, je remonte à l'avant et Pierre à l'arrière. Je souris en regardant le pantalon de Charles et surtout la déformation qui gêne l'accrochage de sa ceinture de sécurité!

Charles démarre et y glisse sa main droite entre chaque passage de vitesse. Un doigt se pose sur mon sexe. Sur mon string trempé, il fait glisser doucement un ongle de bas en haut, puis un doigt. Mes cuisses s'ouvrent et se referment. Pierre me pétrit la poitrine. Je gémis un peu.

Il prend ma main gauche et la pose sur sa braguette. Des virages occupent maintenant les siennes sur le volant. Je le caresse par dessus son pantalon.

Sexe x sexe en boite de nuit


sexi être recits de sexe

...

Et cette fois, j'y ai pris énormément de plaisir! Un vrai déclic, car depuis, ça ne me dégoûte plus. Emilia, 29 ans, journaliste L'échappée belle Après une grossesse sans rapport sexuel, entre mon mari et moi, c'était le calme plat. Avec un nourrisson qui ne faisait pas ses nuits, notre vie sexuelle était réduite à néant. Il faut dire que je n'avais pas vraiment la tête à ça. Parce qu'il n'en pouvait plus, mon mari a décidé de me faire une surprise: Tous seuls, tous les deux, pas de bébé à changer, pas de biberon à préparer, rien à faire.

On a vécu un véritable festival du sexe! On n'a pas quitté la chambre du week-end tant pis pour Florence, on y retournera. Et moi, j'ai retrouvé ma libido endormie depuis trop longtemps. Christine, 34 ans, comptable. Petit jeu sexuel J'étais mariée depuis 6 ans, et à l'époque, le sexe relevait plus du devoir conjugal que de l'étreinte passionnée.

J'ai accepté, et ce fut un véritable feu d'artifices sensuel. Tous mes autres sens étaient en éveil. Mon corps réagissait à la moindre caresse inattendue, du coup mon plaisir était décuplé. Ma vie de famille a pris le dessus sur ma vie de femme. Nos conversations étaient purement amicales au départ, puis elles sont naturellement devenues plus intimes. Je pouvais tout lui raconter. Après quelques semaines d'échanges, nous avons décidé de nous rencontrer.

Finalement, cela a été tout le contraire. Avec lui, je n'avais aucun complexe, je pouvais lui faire part de tous mes désirs, rien ne le choquait. Nicole, 40 ans, assistante sociale. Tromperie révélatrice Je sortais avec mon copain depuis 9 mois quand il m'a présenté Paul, son meilleur ami. Nous sommes devenus rapidement très proches, à tel point que nous nous voyions parfois tous les deux, sans Jérôme.

Après une soirée passée à discuter, à rire, on a dérapé. On a couché ensemble, et j'ai adoré. Ce fut une nuit forte et intense, on a fait l'amour 3 fois. J'ai compris que mon mec ne me rendait pas heureuse, je l'ai quitté le lendemain.

Aujourd'hui, je vis avec Paul, et je suis toujours aussi amoureuse. Charlotte, 24 ans, serveuse Amoureuse Mon déclic sexuel? Le jour où j'ai fait l'amour avec un mec dont j'étais vraiment amoureuse. Le sexe avec des sentiments, c'est encore meilleur! Sabrina, 26 ans, libraire Rencontre sans lendemain Célibataire, alors que j'étais en pleine phase "chuis-trop-moche-personne-ne-veut-de-moi", j'ai couché avec un mec rencontré en boîte. C'était pas une flèche, c'est vrai, mais il était mannequin et super bien foutu.

J'ai pris mon pied, sans conséquence. Cette nuit a reboosté ma confiance en moi et ma bonne humeur pour les 6 mois suivants! Gaëlle, 33 ans, médecin Avec deux hommes Pour moi, les expériences sexuelles à plus de deux étaient réservées aux films pornos A l'époque, j'étais célibataire. Un de mes ex avec qui j'étais restée amie m'invite à boire un verre et me présente à un de ses copains, plutôt beau gosse.

Nous passons la soirée tous les 3, et comme on s'entend bien, je leur propose de finir la soirée à la maison. J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir. Quelle nana n'a pas fantasmé d'avoir deux beaux mecs en même temps! Je n'ai pas réitéré l'expérience mais je la conseille Céline, 30 ans, esthéticienne. Un nouveau plaisir Quand j'ai rencontré mon ami actuel, j'avais été mariée pendant 8 ans.

J'avais toujours refusé la sodomie à mon ex-mari, je trouvais ça dégradant et puis surtout douloureux! Là, c'est venu naturellement, je me suis laissée aller en toute confiance et nous avons partagé ensemble un moment intense, un plaisir nouveau pour moi! Comment ai-je pu me priver pendant tant d'années?

Sans doute que le partenaire joue un rôle important Je ne jouissais que pendant les préliminaires , quand on stimulait mon clitoris. Et là, ça a été le déclic! En fait, je venais de découvrir mon point G. Ju stine, 28 ans, prof de maths Attendre pour prolonger le désir Pour notre 3e rencard, j'avais invité Guillaume à dîner chez moi, et je comptais bien poursuivre la soirée au lit.

Sauf que quand j'ai commencé à le déshabiller, il m'a arrêtée: Pourtant, je trouvais qu'il se passait un truc entre nous, il me plaisait vraiment! On a continué à se voir: J'avais envie de lui, c'était dingue.

Et je sentais bien que lui aussi crevait de désir. C'était à la fois frustrant et super excitant. On a vécu une relation passionnée, très intense, à moitié platonique, super romantique.

Au bout de 6 mois, on s'est séparés, pas uniquement à cause de son voeu de chasteté. Yann a fini par arracher mon string. Je me suis retrouvée assise, les jambes écartées, de dos, me tenant à la table devant moi pour mieux offrir mon sexe et mon cul à ses regards.

Le contact de la chaise était un peu froid sur mes cuisses et me faisait frissonner. Il a attrapé mes cheveux et a tiré, puis il a murmuré à mon oreille: Je jouais avec mon périnée pour essayer de le retenir en moi. Puis il a accéléré son va-et-vient en agrippant mes fesses. Il me tenait par le bras pour mieux me pénétrer.

Je me sentais sur une autre planète, complètement soumise à toutes ses fantaisies et à ses mots vulgaires. Il a encore empoigné mes fesses, mais cette fois-ci en les écartant. Avec mon mari, nous adorons la sodomie. Il me travaillait comme si sa vie en dépendait. Il me faisait payer son retard en me brutalisant délicieusement et moi, je le vivais comme un hommage à mon emprise sur lui, au désir que mon corps suscitait chez lui. Mon cul chauffait, littéralement. Il agrippait tour à tour mes épaules, mes cuisses, ma nuque, pour mieux me soumettre à sa puissante queue.

Le centre du monde tournait autour de mon trou. Je jouais avec mes fesses, serrant, desserrant, remuant les reins, pour mieux le sentir en moi. Ce baiser était langoureux, humide. Il a glissé sa langue entre mes lèvres puis les a mordillées avec ses dents. Sa bouche a glissé plus bas pour se poser sur mon cou, puis mes tétons et mon ventre. Il jouait encore avec mon désir et mon attente. Nous sommes tombés à la renverse sur le canapé. Je sentais les plis de sa veste sur mes reins.

Là, il a pris ma jambe pour la relever brusquement. De dos, je tournais la tête vers lui pour prendre sa langue dans ma bouche. Il me mordait le cou, tout en profitant de la position pour mieux me fourrer.



Comment faire le sexe modèle de sexe com

  • Depuis ce jour, je suis beaucoup plus exigente au lit! Yann a fini par arracher mon string.
  • 431
  • Le sexe pour de largent sex vierge
  • Panneau sexe positions damour du sexe





Sex gros seins sexe brutal francais


Je me sentais sur une autre planète, complètement soumise à toutes ses fantaisies et à ses mots vulgaires. Il a encore empoigné mes fesses, mais cette fois-ci en les écartant. Avec mon mari, nous adorons la sodomie. Il me travaillait comme si sa vie en dépendait.

Il me faisait payer son retard en me brutalisant délicieusement et moi, je le vivais comme un hommage à mon emprise sur lui, au désir que mon corps suscitait chez lui. Mon cul chauffait, littéralement. Il agrippait tour à tour mes épaules, mes cuisses, ma nuque, pour mieux me soumettre à sa puissante queue. Le centre du monde tournait autour de mon trou. Je jouais avec mes fesses, serrant, desserrant, remuant les reins, pour mieux le sentir en moi.

Ce baiser était langoureux, humide. Il a glissé sa langue entre mes lèvres puis les a mordillées avec ses dents. Sa bouche a glissé plus bas pour se poser sur mon cou, puis mes tétons et mon ventre. Il jouait encore avec mon désir et mon attente. Nous sommes tombés à la renverse sur le canapé. Je sentais les plis de sa veste sur mes reins. Là, il a pris ma jambe pour la relever brusquement. De dos, je tournais la tête vers lui pour prendre sa langue dans ma bouche.

Bien sûr, je remonte à l'avant et Pierre à l'arrière. Je souris en regardant le pantalon de Charles et surtout la déformation qui gêne l'accrochage de sa ceinture de sécurité! Charles démarre et y glisse sa main droite entre chaque passage de vitesse. Un doigt se pose sur mon sexe. Sur mon string trempé, il fait glisser doucement un ongle de bas en haut, puis un doigt.

Mes cuisses s'ouvrent et se referment. Pierre me pétrit la poitrine. Je gémis un peu. Il prend ma main gauche et la pose sur sa braguette. Des virages occupent maintenant les siennes sur le volant. Je le caresse par dessus son pantalon. Il lâche un soupir de bonheur Charles nous accompagne pour contrôler dit-il que tout est OK. Bien entendu à ce moment là personne n'est dupe mais sait très bien ce que va donner la suite des événements. L'auberge est couverte de lierre.

Nous entrons, Charles nous présente à la patronne, une superbe Vietnamienne, pas très grande mais fine, sensuelle à croquer et souriante qui lui tend une clé: Nous montons, Charles nous fait les honneurs de la pièce: Des poufs sont disposés autour, sur une grande peau de chèvre. Il y a deux lits côte à côte et des éclairages indirects adoucissent l'ambiance. Une douce et épaisse moquette amortit les pas et accentue le confort du lieu. Je sais qu'après m'avoir offerte à son regard, puis à ses mains, Pierre va maintenant m'offrir à Afin de l'encourager, Pierre s'approche de moi, me retire mon pull blanc et m'embrasse sensuellement en me caressant les seins.

Je ne peux empêcher mes cuisses de s'ouvrir et de dévoiler mon string complètement mouillé par l'attente. Charles s'approche et sa main retrouve le chemin qu'elle avait pris dans la voiture. Elle se pose sur mon string et me caresse au travers.

Humm je gémis sous leurs caresses. Sa main se fait de plus en plus sentir sur mon sexe. Un doigt appuyant plus que les autres me pénètre au travers du string. Ma chatte complètement humide, les lèvres s'écartent pour laisser mon string rentrer.

C'est la première fois que j'ai deux hommes pour moi et cette situation exacerbe encore plus mes sens. Je deviens folle sous leurs caresses. Je demande à Charles de s'approcher plus de moi et je pose une main au niveau de son ventre. Ma main glisse maintenant sur sa braguette et masse la bosse qui déforme son pantalon. Puis doucement je l'ouvre et je descends sa fermeture éclair. Il porte un slip noir qui mets en valeur son sexe.

Je me redresse et le suce, le lèche au travers de son slip. Petit à petit, son gland apparaît se dressant fièrement. Oh oui donnes-la moi, donne-moi Je dois avouer que comme beaucoup de femme BCBG, j'aime bien les mots un peu crus quand je suis excitée!

Oui, prend ma queue dans ta bouche, regarde comme elle est énorme à cause de toi Je dégage son slip pour me permettre d'engloutir son gland. Il glisse sa main sous ma nuque pour me maintenir sur lui! Ma bouche est chaude et douce. Ma langue tourne autour de son gland. Pierre s'approche, le sexe à la main en me souriant, complice.

Il se poste debout de l'autre côté et m'appelle: Ma bouche abandonne alors la queue de Charles, remplacée par ma main qui le caresse doucement pendant que je me penche sur Pierre. De mon autre main je lui caresse les couilles et darde ma langue, à petits coups autour de son gland, sur sa partie sensible, le long du frein. Il ferme les yeux. J'en profite pour lui retirer son pantalon. Charles revient vers moi et j'avale à nouveau sa pine jusqu'à la gorge, très lentement, avec un petit râle de gourmandise.

Je me dégage à nouveau pour retourner avaler le sexe de Pierre qui bat la chamade dans le vide. Charles se penche à son tour vers mes reins pour arracher mes derniers vêtements. D'autorité, il m'adosse à un pouf, toujours devant la cheminée. Seul le feu nous éclaire de lueurs rouges et oranges. J'écarte mes cuisses et il approche son visage de ma chatte qui n'attendait que ça. Je me cambre, et sans un mot, Charles plonge sa langue dans ma chatte, parfumée par tous les muscs et parfums de mon excitation.

Il se régale de mes lèvres en les suçant, en les parcourant de haut en bas du bout de la langue. Il titille mon clitoris puis l'absorbe entre ses lèvres, le tétant avec une extrême gourmandise.

Je suce alors Pierre avec violence. Cette première expérience me rend vindicative, je veux lui rendre le plaisir que Charles me donne. Pierre me supplie de ralentir: Mais comme prise d'une excitation au paroxysme, je ne m'arrête pas, ma main serre sa queue et ma bouche va et vient de plus en plus vite, les lèvres bien serrées autour de son gland.

Charles nous regarde fasciné par le spectacle. Pierre est crispé sur ses jambes, mâchoires serrées, mains agrippées à mes cheveux, je suce toujours, j'ai tout avalé Charles est nu maintenant, son érection est impressionnante.

Je suis tellement excitée que j'ai une furieuse envie de lui, de me faire posséder de tout cotés, d'hurler de plaisir et d'assouvir tous les fantasmes qui actuellement m'assaillent Je me retourne vers lui et reprends sa queue dans ma bouche. Hum oui elle est dure, elle est belle J'avoue ne pas avoir prémédité ce qui s'est passé ensuite mais j'en garde un très bon souvenir.

Quelle nana n'a pas fantasmé d'avoir deux beaux mecs en même temps! Je n'ai pas réitéré l'expérience mais je la conseille Céline, 30 ans, esthéticienne. Un nouveau plaisir Quand j'ai rencontré mon ami actuel, j'avais été mariée pendant 8 ans.

J'avais toujours refusé la sodomie à mon ex-mari, je trouvais ça dégradant et puis surtout douloureux! Là, c'est venu naturellement, je me suis laissée aller en toute confiance et nous avons partagé ensemble un moment intense, un plaisir nouveau pour moi! Comment ai-je pu me priver pendant tant d'années? Sans doute que le partenaire joue un rôle important Je ne jouissais que pendant les préliminaires , quand on stimulait mon clitoris.

Et là, ça a été le déclic! En fait, je venais de découvrir mon point G. Ju stine, 28 ans, prof de maths Attendre pour prolonger le désir Pour notre 3e rencard, j'avais invité Guillaume à dîner chez moi, et je comptais bien poursuivre la soirée au lit. Sauf que quand j'ai commencé à le déshabiller, il m'a arrêtée: Pourtant, je trouvais qu'il se passait un truc entre nous, il me plaisait vraiment!

On a continué à se voir: J'avais envie de lui, c'était dingue. Et je sentais bien que lui aussi crevait de désir. C'était à la fois frustrant et super excitant. On a vécu une relation passionnée, très intense, à moitié platonique, super romantique.

Au bout de 6 mois, on s'est séparés, pas uniquement à cause de son voeu de chasteté. Mais je ne regrette pas notre histoire, elle m'a fait comprendre que faire monter le désir et repousser l'échéance peut être parfois aussi bon qu'un câlin. Depuis, j'essaye de ne pas me donner tout de suite, c'est encore meilleur quand on passe à l'acte. Camille, 28 ans, infirmière.

Essayer un sex-toy Un site de ventes privées en ligne sur lequel j'achetais généralement mes sous-vêtements a organisé une vente pour une marque de sex-toys: Je n'avais jamais osé franchir le seuil d'un sex-shop, c'était l'occasion ou jamais d'acheter un vibro!

Depuis, nous vivons le parfait amour et nous prévoyons de nous installer ensemble. Anne, 25 ans, vendeuse La reconquête J'ai trompé mon mec avec un collègue.

Depuis plusieurs mois, on ne faisait presque plus l'amour, je me sentais délaissée. Alors quand Sylvain m'a fait des avances lors d'un séminaire, je n'ai pas résisté.

Enfin j'avais l'impression d'être désirée! Mais c'était bien clair entre nous que ce n'était qu'une histoire d'une nuit. En rentrant chez moi, je culpabilisais tellement que j'ai tout avoué à mon fiancé. Ça lui a fait un choc, il a beaucoup souffert, mais il a finalement décidé de ne pas me quitter. Cet accident l'a fait réagir, il a compris que rien n'était acquis entre nous et depuis, il fait tout pour séduire et me reconquérir.

Bien sûr, je regrette mon infidélité, mais je suis consciente qu'elle a apporté un souffle nouveau à notre histoire. Mylène, 31 ans, aide soignante. Dans un lieu public J'étais avec un mec qui adorait faire l'amour dans des endroits publics. L'ascenseur, le parking, la cabine d'essayage, la voiture Tous ces endroits l'excitaient.

sexi être recits de sexe